Mouvement M4 solidaire du peuple autochtone Wet’suwet’en du Canada

 

Depuis le Mouvement Mésoaméricain contre le modèle extractif minier-M4, nous nous unissons à la solidarité internationale avec le peuple autochtone Wet’suwet’en de l’Ouest canadien, qui ont fait face à de nouveaux actes de violence de la part du gouvernement canadien.

Le 7 janvier dernier, la police, en tant que bras exécuteur de l’ordre judiciaire émise en décembre 2018, s’est rendue au campement installé afin d’empêcher la construction d’un gazoduc sur le territoire. La police a détenu 14 des activistes autochtones qui se trouvaient sur place.

Dans un communiqué partagé récemment, les défenseures du territoire ont dénoncé que le «territoire autochtone Wet’suwet’en est assiégé par les forces de l’état canadien, qui travaille main dans la main avec l’entreprise extractive Transcanada, qui prétend imposer un oléoduc sur notre territoire«. Dans ce communiqué, les défenseur.e.s décrivent la situation comme étant un «acte de guerre» et une «violation aux droits humains, une agression et une extension du génocide auquel ont survécu les Wet’suwet’en depuis les débuts de la colonisation».

Les peuples autochtones et paysans d’Amérique latine connaissons très bien les agissements des entreprises extractives qui utilisent, là où elles veulent s’installer, toute sorte de stratagèmes, de criminalisation et de violence directe pour pouvoir obtenir le contrôle des territoire.

Depuis les recoins de notre Amérique, nous leur envoyons notre soutien et notre solidarité afin de poursuivre la défense de leur territoire, pour continuer de montrer des exemples de résistance et de construction de nouvelles autonomies contre l’agressivité du modèle extractif qui nous dépouille de nos modes de vie et fait violence à l’harmonie de nos communauté.

Nous exigeons la fin de l’imposition de mégaprojets et le respect à l’autodétermination des peuples!

Mouvement Mésoaméricain contre le Modèle extractif Minier M4